← Retour

Jeunesse - contribuer aux politiques publiques en faveur des jeunes

  1. ISOTIS- Inclusive Education and Social Support to Tackle Inequalities in Society (2017-2019) (2017 - 2019) - Horizon 2020

    L’éducation est primordiale pour le progrès économique et social, et un pivot pour les enjeux socio-économiques et l’avenir des individus. Parmi les groupes en Europe qui connaissent des difficultés scolaires persistantes, on trouve les populations immigrées venues de Turquie, du Maroc, d’Algérie et de Tunisie,  des groupes ethniques minoritaires (comme les Roms) et les milieux sociaux aux bas revenus. Il s’agit de lutter contre ces inégalités et les problèmes nés de la diversité pour accroître la participation, l’intégration et l’épanouissement du potentiel humain. La recherche proposée par le projet ISOTIS s’est donné ces enjeux.

    Les années d’apprentissage de 0 à 6 ans sont  basiques pour acquérir des compétences/aptitudes cognitives, sociales et émotionnelles. Les systèmes d’autorégulation  cognitifs et émotionnels se mettent en place autour de 3 ans  ainsi que les systèmes d’acquisition du langage et du vocabulaire qui connaissent un développement rapide et permettent les apprentissages ultérieurs (Duff et al., 2015; Fernald et al., 2013; Messer et al., 2015). Des environnements peu encadrés et déprimés dans la petite enfance ont des conséquences irréversibles pour le développement du cerveau et ses performances à plus long terme (Hackman et al., 2010; McClelland et al., 2013).

    A l’heure actuelle, un enfant sur quatre de moins de six ans est exposé à la pauvreté ou à l’exclusion sociale (Eurydice, 2014). Ce sont des facteurs de risques pour les familles et leurs entourages qui ont un impact négatif sur le développement des enfants. Les programmes de soutien à la parentalité qui aident les parents à créer des environnements familiaux sains, constructifs et stimulants peuvent avoir des effets positifs substantiels sur le développement cognitif, langagier et éducatif des enfants (Engle et al., 2011).  De la même manière, apporter une éducation et un soin de grand qualité dès la petite enfance  (ECEC) peut avoir des effets positifs sur les apprentissages des enfants (Magnuson & Duncan, 2014; Melhuish et al., 2015; Nores & Barnett, 2010).


     

  2. Repères régionaux de la Jeunesse (2005 - 2006)

    A l'initiative de l'Institut National de la Jeunesse et de l'Education populaire (INJEP)- Sélection des indicateurs à prendre en compte pour définir une politique en faveur des jeunes.

  3. Bénévolat et volontariat en France et dans le monde (2003)

    pour la collection  les Etudes de la Documentation française -

  4. Etude sur les jeunes et les associations (2001 - 2002)

    A l'initiative de l'Institut National de la Jeunesse et de l'Education populaire (INJEP) - Principaux dispositifs proposés aux jeunes pour les inciter à s'engager dans les associations en France et en Europe (Service Volontaire Europeéen)

  5. Jeunes en Seine Maritime (2000 - 2001)

    Initié par la Direction régionale de la Jeunesse et des Sports de Haute-Normandie - Tableau de bord proposant des données clés sur les Jeunes pour coordonner une politique publique en leur faveur (Education, Formation, Justice, Santé...).

  6. Le bénévolat/volontariat des jeunes en Midi-Pyrénées : un atout pour les jeunes, une chance pour les associations (2000)

    à l'initiative de l'iriv avec la Direction régionale de la Jeunesse et des Sports de Midi Pyrénéess- Enquête réalisée auprès des jeunes (réseau information jeunesse) et des associations sur le bénévolat des jeunes

  7. Le bénévolat/volontariat des jeunes en Champagne-Ardenne : un atout pour les jeunes, une chance pour les associations (2000)

    n nouveau bénévolat se développe au sein de la jeune génération : plus pragmatique, plus lié à un avenir professionnel. Les associations doivent préciser leurs besoins pour accueillir ces nouveaux bénévoles.
    Une synthèse des résultats de la consultation est accessible dans la publication: Bénévolat des jeunes en Europe.

  8. Réseau européen sur le bénévolat et le volontariat des jeunes (2000) - Programme Jeunesse pour l'Europe

    à l'initiative d'Iriv (France), dans 6 pays (Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni)- Programme jeunesse pour l'Europe - Projet proposant une analyse comparative des intiatives prises pour promouvoir le bénévolat aurpès des jeunes (associations, pouvoirs publics...)

  9. Avoir 20 ans dans 20 ans en Méditerranée (1999)

    à l'initiative de l'Institut National de la Jeunesse et de l'Education populaire (INJEP) - Atlas proposant une analyse générale de la situation des jeunes (démographie, éducation, économie) dans les 24 pays méditerranéens (zone Nord : Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Portugal ; zone Sud : Algérie, Egypte, Libye, Maroc, Tunisie ; Zone Est : Chypre, Israël, Jordanie, Liban, Palestine, Syrie, Turquie ; zone Adriatique : Albanie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, République de Yougoslavie, Slovénie)

  10. Le bénévolat/volontariat des jeunes en Ile de France : un atout pour les jeunes une chance pour les associations (1998)

    à l'initiative de la Direction de la Jeunesse et de l'Education Populaire du Ministère de la Jeunesse et des Sports - Enquête réalisée auprès du réseau information jeunesse d'Ile de France et des associations franciliennes



← Retour